Laisser un commentaire

16 commentaires sur “Perdre un enfant

  • Raymonde

    Bonjour,
    Le sujet est éminemment difficile à aborder. Et quoi que je reste assez ouverte sur la question, et je sens bien la volonté de dédramatisation, je ne trouve pas ce dessin drôle.
    Je me permet de le dire car votre site , vos dessins sont formidables et fort drôles.
    Bien cordialement,

    • Fleur de Mamoot Auteur de l’article

      Bonjour Raymonde :) il n’y a pas de volonté de dédramatisation dans ce dessin. Juste mettre le doigt sur un des aspects de la nature humaine et il n’est pas fait pour être drôle.

      • Raymonde

        Ah ben finalement, l’article a fait débat!!
        J’ai lu tous les commentaires, peut-être avez vous raison par rapport au titre. Moi, c’est plus le coté ‘je suis responsable’ qui m’interpelle, mais c’est vrai que j’ai probablement côtoyé trop de personne touchées par le deuil périnatal pour rester objective et neutre sur le sujet. :-[
        J’aime beaucoup le commentaire de « plume et zoom », en définitive, je la rejoins aussi sur cet aspect des choses.
        :-)

  • céline

    je ne comprends absolument pas le sens de ce dessin.
    Les paroles sont extrêmement tuocahnates, masi si on s’en tient à l’esprit du blog, eles ne deviennent totalement incongrues.
    est ce de l’humour? mal placé.
    quelle est le sens de cette publi?
    ou alors c’est la façon d’exprimer une douleur sincère et vécue…

    en tout cas je suis très très perplexe.

    j’aprrécie par ailleurs le blog et consulte toutes les publis.

    • Fleur de Mamoot Auteur de l’article

      Bonsoir Céline :) je pense que le titre du dessin dessert le message. Il le dessert autant qu’il aurait pu l’appuyer de toutes façons. J’ai voulu montrer jusqu’où la remise en question et le relativisme pouvaient aller. Le personnage va jusuq’au bout des raisons de sa tristesse et ca me semble, dans l’absolu, cohérent.

      • nathalie.garrigues0700@orange.fr

        cela me fait penser au petit prince ! Mais c’est le risque de la vie : vivre, aimer et par conséquent souffrir !!!

  • Plume et Zoom

    J’ai parfaitement compris le sens, et je le trouve touchant <3 On aime si fort nos enfants qu'à les perdre on croit ne plus pouvoir y survivre, alors on se dit qu'il aurait été plus facile de ne pas aimer ou de moins pour ne pas avoir à souffrir. Et en même temps, on sait que ça n'aurait pas été possible de ne pas les aimer comme on les a aimé……………… Bref, c'est comme ça que je l'ai perçu. <3

  • Sophia

    Le non sens de la vie fait-il sa beauté ? Et pourquoi ne resterait-il que nos larmes pour aborder le sujet ? Pourquoi le rire serait une offense ? Pourquoi ne serait-il pas une défense contre le non sens ? Ce dessin est digne d’un sujet de philo au bac littéraire. Bravo ! J’aime.

  • Vanessa Mère Debordée

    Pour ma part, ton dessin et ton texte me semble clairs et touchants. Oui, tu as l’habitude de manier l’humour mais on sent bien là une différence, et heureusement que tu peux faire parfois autre chose que de l’humour.

    • Fleur de Mamoot Auteur de l’article

      Oui Vaessa tu souleves un point : je pense que les lecteurs s’attendent a peut etre sourire ici et du coup peut etre qu’ils ont ete decus avec ce dessin. Nos cerveaux sont conditionnés ;-)

  • Sophie

    Bonjour,
    Je n’avais moi-même pas vraiment compris où tu voulais en venir. Mais après lecture de ta réponse à Céline, tout est plus clair et ton illustration très pertinente.

  • céline

    effectivement après plusieurs jours de réflexion je pense que le phylactère est très touchant car son texte peut refléter le jusqu’au boutisme des chagrins indicibles, comme la perte de nos enfants… oui c’est peut -être le titre…ou alors que cela vient bousculer ce à quoi on s’attend en lisant les publis du blog. oui, c’est sans doute parce que j’ai été désarçonnée que cela m’a autant interrogée.

    après tout, être surprise, pourquoi pas?
    ou alors simplement le sujet trop douloureux pour qu’on puisse dès le départ comprendre toute les sensibilité derrière.

    au plaisir de vous relire

    • Fleur de Mamoot Auteur de l’article

      Apres quelques jours de réflexion aussi pour ma part, je pense qu’un titre comme « perdre un être cher » aurait été suffisant pour aider à la compréhension du dessin :)