Hommage aux poilues



Effet (bienvenu ou pas) de commémoration du 11 novembre, petit hommage aux poilus qui, par effet de nombrilisme que je me reconnais, devient un hommage aux poilues…Poilues contemporaines qui se battent ainsi pour lutter contre la repousse d’un poil toujours trop rapide. Purée, vivement que notre société revendique le naturel de nos corps et que ticket de métro et jambes lisses abandonnent le papier glacé des magazines féminins pour qu’on puisse, si on le veut, se laisser pousser le poil sans craindre de n’être pas féminine !

Les hommes ont bien réussi un retour en force en rendant sexy une barbe de trois jours…Certes, pour certaines d’entre nous, 3 jours de laisser aller serait peut être fatal…Me concernant, c’est deux jours. La nature m’a donc bien gâtée !  ;)

dessin humoristique en hommage aux poilues

Et puis, un petit retour au source : je pensais que l’on appelait les « poilus » les soldats de la 1ère guerre mondiale parce qu’ils ne pouvaient pas se raser…Et bien non. Mais Wikipédia vous l’expliquera mieux que moi…



Laisser un commentaire

4 commentaires sur “Hommage aux poilues